Scénophobia


Création originale de Leslie Bourgeois

en collaboration avec Frédéric Combe et Clément Peyon

Jeu : Leslie Bourgeois

en co-production avec Le Logoscope

__________

 __________   

«Je peux prendre n’importe quel espace vide et l’appeler une scène. Quelqu’un traverse cet espace vide pendant que quelqu’un d’autre l’observe, et c’est suffisant pour que l’acte théâtral soit amorcé.» P. Brook

 _______________

Scénophobia est un néologisme qui signifie la peur de la scène. Il est né de cette interrogation qui me poursuit : qu’est ce que la scénographie « d’auteur » ? Cette peur de l’espace scénique tient surtout de la création d’un spectacle à partir d’un principe scénographique, et non plus à partir d’un texte ou de la vision d’un metteur en scène. Est ce qu’un scénographe peut à lui tout seul, créer un spectacle qui traite justement, du rapport entre corps, décor et espace scénique ?

Scénophobia est donc une performance-théâtre qui ritualise l’objet sur scène. Elle s’articule autour de la question de l’objet scénique. Comme le dit Peter Brook, suffit-il réellement d’un espace vide, d’une personne qui le traverse, et d’un spectateur pour que le théâtre prenne forme ?

A partir de feuilles de kraft, un dialogue physique entre corps et matière fait références aux créateurs de l’ombre : les scénographes, metteurs en scène, costumiers et dramaturges. La scénographie se déploie donc à vue, manipulée par et manipulant une scénographe. Elle devient un personnage à part entière.

Le processus de création de Scénophobia s’articule sur un travail de recherche étalé sur trois ans. Les différentes étapes de sa création ont servi à poursuivre et affiner ma vision de la scénographie.

D’abord sous forme de conférence mise en scène avec deux comédiens au plateau, Leslie Bourgeois et Clément Peyon, cette étape de travail a été présentée à la MJC Club de Créteil en 2015.

Puis la recherche s’est poursuivie en 2016 et 2017 en augmentant l’équipe de Frédéric Combe, agitateur de projets, et en co-production avec Le Logoscope. Ces étapes de travail au sein des ateliers du Quai Antoine Ier, ont donc servi à transformer Scénophobia en une performance-théâtre, qui sera présentée le 1er juin 2017 au Théâtre des Variétés à Monaco.

 
 http://www.lelogoscope.com/

http://adeuxcarreauxdelamarge.com/